Nagui, je t’invite en vacances au Bénin !

Très cher Nagui,

Je t’écris depuis Alexandrie. Te souviens-tu, cette belle ville où tu as poussé tes premiers cris ? Tu es peut être surpris que, depuis mon petit coin, je te donne de mes nouvelles. Tu n’en as sans doute pas besoin. J’aime bien ton émission  et la façon dont tu l’animes. Il y a peu d’animateurs qui ont ton talent et ton humour. Mais, mon souci, c’est que je n’aime pas toutes tes blagues. C’est vrai que ça ne regarde que moi, parce qu’il y a des millions de spectateurs qui, tous travaux cessants, viennent te suivre.

Il y a quelques jours, j’ai été identifié par des amis sur une photo publiée sur Facebook. Elle te montre posant une question aux joueurs de ton émission :

« Depuis août 2014, dans quel pays est-il fréquent de voir des casseroles sur la tête des motocyclistes ? ».

Comme réponses au choix, tu proposais « Le Gabon » et « Le Bénin ». Peut-être que la question ne vient pas de toi, et lorsqu’on te l’avait proposé, tu y avais tellement trouvé d’humour que tu l’as posé. Sur la photo, tu as le visage souriant, légèrement grimacé comme d’habitude. Tu n’étais pas tout aussi perturbé que moi. Sauf que moi, en t’écrivant actuellement, je ne souris pas. J’ai le visage grave.

Nagui

Je te donne une définition de « casserole » telle que proposée par le Petit Robert 2014 :

« Ustensile de cuisine servant à la cuisson, de forme cylindrique, à manche ».

Des « casseroles sur la tête des motocyclistes » au Bénin ? Je suis certainement mal informé. Et tu voudras bien prendre le fait que je n’ai pas accès à France 2, comme mon excuse. En août 2014, moi j’étais au Bénin. Je doute fort que tu y étais toi aussi. Si non, on n’a pas été aux mêmes endroits et vu les mêmes choses. Les casseroles, moi je les ai vus dans la cuisine de ma mère. Quand elles sont sur le feu, il y a de ces saveurs épicées qui m’empêchent de me concentrer sur le film que je suis. Quelque part chez la vendeuse de pate de maïs ou d’atassi, il y avait de grosses casseroles multitâches, au derrière noircit par le feu de bois. J’ai vu aussi des casseroles en vente au marché Dantokpa à Cotonou. Parles-tu de ces mêmes casseroles ?

Cher Nagui, le temps où en Afrique il n’y avait que des singes, des arbres et des lianes pour se déplacer, est révolu. Le temps où de l’Afrique, on dit que n’y vivent que les barbares, est dépassé. Et même ces discours, j’ai toujours pensé qu’ils sont de ceux qui ne sont jamais allés en Afrique. De ceux qui ne connaissent pas l’Afrique. Ceux qui n’ont pas les moyens que tu as pour échapper à la bêtise. Au moins, toi tu y es né ; du moins quelque part sur ce continent. Donc je suppose que tu la connais en partie. C’est pour cela que je suis surpris par ta question. Chez moi, il y a des casques pour la protection de nos têtes et des casseroles pour faire la cuisine. Nous ne marchons pas sur les mains. Chez nous, nous essayons de faire les choses petitement, sans trop nous endetter. Sans obliger des gens à dormir dans la rue. Nous n’avons pas beaucoup d’animateurs de ta trempe, mais ils essayent de ne pas dire des stupidités. Aujourd’hui, il y a internet fort heureusement. L’Afrique est connectée, mon Bénin aussi. Donc, il y a de ces clichés qu’il faut vite enterrer, parce que chez nous, on est bien dans la tête, dans le cœur et dans la peau.

Ce n’est peut-être pas ta faute. Parce qu’il y a des milliers de jeunes et de vieux du monde qui rêvent de venir en Afrique. Ces personnes, des gens comme toi leur ont dit que nous portions des cache-sexes à la place du pantalon. Que nous ne parlions qu’un étrange charabia. Que nous nous déplacions avec des lianes. Que nous n’avions pas internet. Que notre pauvreté fait que nous mourrons très tôt de faim. Que nous portions des casseroles à la place des casques…

Nagui, on va trouver une solution. Peut-être qu’à ta retraite (qui ne doit pas être très loin), tu décideras de vivre au Bénin jusqu’à la fin de tes jours, qui sait ? Pour l’instant, je t’invite en vacances au Bénin l’été prochain. Ton salaire d’animateur suffirait pour t’offrir tous les voyages sur cette terre. Mais peut-être que tu ne trouves pas opportun de dépenser, ne serait-ce qu’un seul centime, pour aller au Bénin. Mes pauvres sous ne pourraient suffire à payer ton billet en classe affaire. Néanmoins, si tu partages mon idée, je vais lancer une souscription volontaire pour demander à ceux qui aiment l’Afrique et le Bénin, de m’aider à t’acheter un billet d’avion. Je t’hébergerai chez moi à Porto-Novo. Ce n’est pas le luxe, mais on y vit bien. Je t’emmènerai à Ouassa-Pehunco, à Matéri, à Dassa-Zoumè, à Covè, à Zè, à Ouidah, à Grand-popo ou à Cotonou si tu préfères. Là, tu pourras voir avec tes propres yeux les casseroles sur la tête des motocyclistes.

Bien cordialement.

Djossè.

The following two tabs change content below.
Djossè TESSY
Béninois, écrivant à mes heures perdues
Djossè TESSY

Derniers articles parDjossè TESSY (voir tous)

47 Commentaires

  1. je pense personnellement, qu’il a eut sa dose.je voudrais aussi saisi l’occasion pour remercier les frères béninois qui ont sue lever l’équivoque, a travers leur commentaires respectifs

  2. Bel article. Je le trouve tout de même un peu fort dans le style et la rhétorique ayant l’habitude des blagues de Nagui que je connais « très moqueur ».
    Cela dit, comme tout le monde j’ai été choqué de voir une telle absurdité sur les 12 coups de midi. J’estime que la responsabilité de cette « image négative » véhiculée dans les média incombe aux béninois eux-même. J’ai souvent fait comprendre à mes interlocuteurs à ce sujet, que la puissance publique devrait sanctionner les « plaisantins » qui prennent tout pour ridicule. Porter autre chose qu’un casque, c’est de l’indiscipline. J’ai été une autre fois choqué, alors que je suivait un reportage sur l’Ebola en Afrique, d’entendre le journaliste parler de l’humour des africains par rapport à cette maladie. Humour qu’ils traduisent par des signes de salutations très peu communs, une nouvelle façon de danser parce que réalisant des morceaux de musique et le journaliste précise que ce fut le cas de la grippe aviaire.
    Tout ceci pour faire remarquer l’usage négatif à mon entendement fait des réseaux sociaux. Il suffit par exemple qu’un policier se fasse abattre ou qu’il y ait un événement hors du commun pour que les réseaux sociaux soient inondés par des images choquantes. Je pense qu’il est temps que les béninois et surtout la jeune génération prenne conscience des conséquences de tels actes sur l’image d’une communauté entière. Je lance donc cet appel pour que nous fassions respecter, chacun à son niveau, notre communauté. C’est de notre responsabilité si nous voulons une Afrique fière et accomplie.

  3. Salut,
    effectivement je trouve juste ce que tu dis ,en revanche moi non plus je n’ai pas l’argent pour venir régulierement au pays , mais je suis connectée avec ma famille, et connais bien la réalité du pays je ne suis donc pas sur place.
    Je sais juste que certaines personnes exaspèrées par nos chèrs amis de la police, ont porté casseroles ou autres choses pour se moquer de notre chèr systeme béninois .
    En ce qui concerne les moqueries sur notre continent je me suis vaccinée à ceci et laisse les imbéciles là ou ils sont , on a pas besoin d’eux pour avancer, je te rassure quand même que les gens évoluent ici à yovo tomè ,les gens ont de moins en moins d’idées reçues ,ou alors c’est moi qui ne fait plus attention aux bétises qui peuvent etre dites .
    Ce qu’il y a de sure c’est que tant qu’on ne connait pas vraiment un pays on ne peut pas le juger et ça va dans les 2 sens , les idées reçues de la France sont bien des idées reçues , la réalité fait beaucoup plus mal moralement et financièrement .
    Et très bonne initiative pour l’invitation il va voir comme on bouffe bien chez nous , n’oubliez pas d’aller au nord 😉

  4. Je ne comprends pas quel plaisir certains africains, que dis je béninois trouvent à justifier cette plaisanterie de mauvais goût en mentant qu’ils ont vu des casseroles sur la tête des gens quant ils y étaient. Nous autres vivons au Bénin et pouvons donc confirmer que cette information est fausse. Merci Tessy pour le commentaire.

  5. Je suis pas fan de Nagui, c’est même le contraire. Mais je ne peux pas laisser cette critique comme tel.
    J’ai vécue toute ma vie au Bénin, le Bénin c’est chez moi, mon pays. Mais j’y étais présente quand la loi du port de casque est passé obligatoire vers août 2014.
    Et je vous assure beaucoup de personne par peur d’avoir une amende ce mettait des casseroles, des pots en terres cuites etc …

    Je dois dire, quand on ne sait pas on se tait.

    Voila un ptit lien pour plus d’information : http://www.afrik.com/benin-le-port-du-casque-obligatoire

    PS : J’en ai vraiment vue en vrai, tout les moyens sont bons.

    AFRIKA ONE LOVE <3

    1. Merci de votre commentaire. Vous vous basez sur des articles qui ne montrent pas la normalité, mais plutôt l’absurdité. Et que faites-vous des béninois, les plus nombreux, à mettre de vrais casques ? sont-ils moins fréquents que les rigolos qui mettent autre chose que des casques ? Aussi, si vous confirmez un tel propos, c’est que vous vous rendez comptable de ça. Moi, même si mon pays est dans l’état regrettable que je lui connais aujourd’hui, je n’ai pas à être compable de propos dépourvus de tout leur contexte. Le contenu du lien que vous avez balancé n’a rien de professionnel. Moi journaliste à la place de celui qui a écrit cet article, je mettrai des photos de gens « sérieux » et peut-être pour montrer le côté « protestataire » des béninois, des photos de casseroles. Et ces photos, vous n’y voyez rien au contexte dans lequel elles sont prises : des gens y posent en manequin par exemple ! Aussi, quand vous dites que vous avez vu, moi j’ai été à Cotonou, s’il était vraiment « fréquent de voir des casseroles sur la tête des motocyclistes », j’en aurais vu à tout instant. Je n’ai pas eu la même impression de mon pays. Vous pouvez vous conforter dans votre position et valider de tels propos. Moi non et ça reste mon avis. Merci.

  6. Belle envolée lyrique, mais parfois les images parlent plus que les mots. Il y a certes une généralisation, mais elle est basée sur une réalité. Et le format télévisé veut qu’on aille vite, mais moi qui suis au Bénin depuis 2 ans, depuis l’obligation du port du casque du 1er août 2014, on en voit effectivement de toutes les couleurs…

  7. Chers compatriotes, il y a un adage de chez moi qui dit: « lorsque tu soulèves ton pagne déchiré ( Chiffon) avec une pincette de doigts, l’étranger le soulèvera avec du bâton.  » Et un autre qui dit: « Si toi meme, tu ne soulèves pas ta marmite, l’étranger n’oserait pas tuer le ras qui s’y trouve. » C’est pour vous dire que nous sommes nous même responsables de cette mauvaise image que les occidentaux ont de l’Afrique en général, et du Bénin dans le cas présent. Comme beaucoup d’autres intervenants l’ont dit et démontré plus haut, je confirme que des images des compatriotes béninois ont circulé sur le net avec des casseroles sur leurs têtes. En publiant ces images, les auteurs pensaient faire du ridicule ou se moquer des autorités ayant pris la décision qui impose le port de casque á tous motocyclistes. Mais au fait, c’est l’image du pays qui est ainsi ternie. Sachons nous comporter á l’ère de la modernisation et sachons que tout ce que nous publions sur le net est vu et lu par des milliers d’nternautes à travers le monde entier.
    Quant à mon cher frere DJossè Tessy, je te tranmets mes admirations pour avoir dénoncé le fait. Car, le sieur NAGUI, éminant aninmateur, avec ses expériences professionnelles, devrait savoir qu’une telle question, si ridicule elle l’est á son entendement, constitue tout de même une insulte à toute une nation, à tout un continent et qu’il ne devrait pas en faire usage sur une telle émission, suivie par des milliers de télé-spectatuers à travers le monde.

  8. Oh!!!! cher Nagui,
    Moi qui adorais tellement ton émission et tout le décor autour!!!! Que veux tu que je dise face à cette petite question qui m’oblige du coup à ne plus avoir le même amour pour ton show?
    Si même par erreur une de ces petites vacancières ne maîtrisait pas son immense joie de découvrir le pays du Vodoun et t’envoie un photo prise dans un coin de rue , une telle émission que tu animes ne mérite pas qu’on y mette ces casseroles-là! Les conséquences de cette réponse « Bénin », sur le mental de tes spectateurs, téléspectateurs et des enfants en particulier, sont graves et énormes… Si dans une chanson quelqu’un décrivait la France comme le pays où les gens n’ont pas les moyens de dormir dans une maison, un pays où les gens quémandent avant de manger, tu serais pas du tout content. Toi ton émission dépasse une chanson. On ne peut y mettre un embargo. Ton émission qui passe tous les jours sur F2 est relayée sur TV5 en plus!!!! tu sais ce qu’a été TV5 pour nous au Bénin et ce qu’est cette chaine pour d’autres peuples soumis à la dictature de la civilisation??? TV5 c’est une source de connaissances diverses, de découvertes et de richesses culturelles… Tu as humilié tout un pays et son peuple. De Danhomey vous l’aviez baptisé Bénin et personne ne peut justement expliquer dans quel contexte réel ce nom Bénin est placé… Malgré ça, vous en faites vos casseroles en trouvant des casseroles sur nos têtes. J’ose croire que c’est une erreur et qu’elle sera corrigée….

  9. Ecoutez on a rien à reprocher à cet animateur. Il peut bien venir au bénin et pourtant constater exactement la même chose car jusqu’à aujourd’hui je continue à en voir des « casseroles sur la tête ». La faute revient à nous auteurs béninois qui relayons les informations sur la toile et de la manière dont on veut que nos lecteurs l’interprètent. @Edouard HINVI a soulevé un point important, je cite: « Mettre les casseroles sur la tête est effectivement pour montrer le ridicule de la décision des autorités : ça s’appelle de l’autodérision ».
    Mais à lire ces articles, http://www.afrik.com/benin-le-port-du-casque-obligatoire, http://observers.france24.com/fr/content/20140805-motards-beninois-tous-casques-sont-permis soyons sérieux, les images n’expriment pas du tout ce que racontent les auteurs des articles et on n’a rien à reproché à Nagui, la faute est à nous béninois et nous aimons trop dire n’importe quoi et oublions parfois que le monde entier nous lit. Prenons tout ceci comme une leçon.

  10. J’ai vu aussi la photo sur Facebook et ça ne m’a pas fait du tout rire. Encore que quelques jours auparavant, je publiais sur le réseau social, un poème ou plutôt un jeu de mots intitulé : casse tête béninois, qui portais justement sur le port de casque au Bénin.
    Des casseroles à la place des casques ! On peut rire de tout mais pas n’importe comment.

  11. Merci, TESSY pour la réplique, bien inspirée.

    Mon ami MERLIN SOGLO, nous savons tous que les image avec la poterie ou les GANZIN sur la tête étaient juste de la dérision, une extrapolation pour marquer le désaccord des populations à la façon don une réforme salutaire et bienvenue, était opérée. Cela se passe également en France, je vous invite à suivre les chaines française ou simplement les Guignole sur TF1 pour faire simple, et vous comprendrez. Mais de là à le faire entrer dans la tête du monde, que c’est ainsi qu’on roule ici, n’est-ce pas de opprobre ou encore une autre façon de dire que nous somme toujours des barbares, sans aucune « civilisation » !?.
    Nagui s’est gouré sur cette question et il doit le savoir.
    Tessy, il faudra réfléchir à comment s’y prendre pour faire parvenir ton article à la rédaction de France 2 et surtout à Nagui.
    Merci !

  12. il va de soi que les casques quon nous obligent a m
    ettre sont de mauvaises qualites et ne nous dispensent pas de la mort lorsque loccasion se presente

  13. Djossè, nin chère frère, j’ai vraiment apprécié ton discours vis a vis du comportement de Nagui. J’ai éprouvé un certain plaisir à te lire et j’ai rendu grace à Dieu pour t’avoir inspiré. Malheureusement la majorité dès occidentaux pensent ainsi des africains. À leurs yeux, nous sommes toujours des peuples barbares. Il y a deux, on a reçu a la maison pendant les vacances, des amis de mon grand frère (chirurgien dentiste exerçant en France), qui ont toujours eu des propos déplaisant vis à vis de l’Afrique. Ce fut pour eux un séjour inoubliable, et de tout cœur, il aimeraient revivre ça. Toute la. famille était disponible. On les a fait promené au Bénin, du nord au sud. Ils ont éprouvés du plaisir à nager à Tanougou. On les a amené au Nigéria, pays dont ils avaient très peur, mais à ma grande surprise, ils ne voulaient plus rentré au pays. Ils etaient gratuitement nourris trois fois par jours à la maison. Face à ça, ils étaient aussi dépassé. À la limite, il ne voulait plus rentrer de si tôt chez eux. Ils ont compris quelque chose d’essentiel pour nous tous. Que malgré les difficultés des africains, ont vivait mieux qu’eux et qu’on etait chaleureux. On connait la valeur de l’homme et on respecte notre prochain. Des leçons qu’ils garderont toute leur vie. Mon frère était heureux quand ils disait, à nous sa famille merci. Son objectif etait atteint. Alors si Nagui accepte ton invitation, je l’inviterai chez mes parents à calavi pendant deux jours. Je lui ferai dégusté les bons mets de ma mère pendant son séjour. Il comprendra à ciup sûr à quoi servent les casseroles en Afrique. Merci à toi Djossè
    Malgré tout, j’adore mon pays

  14. En 2008, une lettre assommante avait été publiée. L’auteur, un « blanc », avait développé assez largement ses points de vue sur l’ignorance des « Noirs ». Il avait notamment écrit en conclusion, je cite : « Rappelez vous : ILS NE LISENT PAS , s ‘ ils lisaient ça ne fait rien ,
    ils sont amnésiques , c ‘ est – à – dire ils oublient vite ( pour eux le
    bourreau et la victime ont la même fausse ) . Encore et une fois de plus , ‘ la meilleure facon de cacher quelque
    chose à un Noir est de la mettre dans un livre »
    A la lecture j’ai été indigné, révolté… Mais ce qui m’a le plus marqué et positivement fut la réaction d’un des lecteurs.. Elle tenait en ces mots : « j ‘ ai lu l ‘ article . Je suis noir . Ce n ‘ est pas que je ne peux pas me souvenir de cet article , c ‘ est qu ‘ il ne vaut pas la peine que je m ‘ en souvienne. Nous sommes aux XXIè siècle . Je crois que la progression de l ‘ évolution des mentalités est très lente dans l’Occident. Cela est favorisé par les clichés. Je me rends compte de plus en plus qu ‘ il y a plus de macaques blancs que noirs » .
    Nagui m’a juste fait rire. En effet, où se trouve le ridicule ? Rire de l’ignorance supposée de l’autre ou ignorer sa propre ignorance ? Allez savoir ! Pour ma part, Nagui a juste fait allusion a un fait dont-il n’a aucune connaissance. Cela ne mérite pas qu’on s’y attarde !

  15. Les torts sont partagés . Pour beaucoup la seule source d’informations fiables est internet . Or sur internet, il faut prendre les choses avec des pincettes. Nagui ne fait pas de journalisme . Son travail est d’amuser les gens , aux dépens de qui on ne le sait pas toujours . Il a commis une faute que dis je , il a fait une gaffe , lourde mais excusable même si elle n’est pas excusée . Que dire de nos frères qui une fois en occident se déconnectent entièrement de nos réalités et se mettent à nous prendre pour des rustres ? Cela n’a aucun sens mais les media on une tendance folle et des moyens infaillibles pour nous embobiner et nous mener par le bout du nez , tant et si bien que nous devons faire preuve de clairvoyance et de sang-froid pour éviter non seulement de tomber dans le panneau mais aussi pour éviter de nous en offusquer et de nous faire ainsi du mauvais sang pour rien . Le Bénin est un pays à part à l’instar de tous les autres les pays du monde . Au Bénin comme partout ailleurs , chacun se fait remarquer comme il peut . Facebook en particulier et les réseaux sociaux en général sont le lieu ou tout le monde veut faire le buzz. Contrairement à nos dirigeants tâchons de voir les conséquences de nos actes à long terme et ne nous limitons pas aux « avantages » ni à la satisfaction que nous pouvons en tirer sur le champ. Nul n’a raison et nul n’a tort ou plutôt tout le monde a raison et tout le monde a tort . Mettons nous à la place de l’autre et tâchons de voir les choses de son point de vue , de la sorte nous construirons sans doute un monde meilleur . Et pour rendre un vibrant hommage à nos casseroles ( et non à celles que nous trainons) noircies par le suif , j’adore les sauces qui en sortent surtout quand elles sont accompagnées de la pâte blanche tout droit sortie de la marmite noire ( à laquelle je pense que Nagui (que j’admire depuis mon enfance ) faisait référence encore faut il pouvoir faire une distinction entre une casserole et une marmite ) qui en sort. Haut les cœurs chers amis !

  16. Simplement, mort de rire, face à cette éloquente ignorance de certaines personnes qui préfèrent peindre le Bénin (en particulier et l’Afrique en général) en noir. C’est n’importe quoi de prendre l’exception pour la règle.

  17. En prenant en compte qu’il y a des personnes qui ont vraiment mit des pots en terre cuite sur la tête, Les auteurs de Nagui ont raison de poser leur question de la sorte.
    En tant que beninois j’ai été choqué par ces photos de gens se comportant ainsi et donnant l’occasion aux autres de penser ça de nous.
    Pour ceux qui trouvent que le port de casque est une absurdité, c’est votre opinion. Mais prenez le temps d’y réfléchir sur le plan sécuritaire, c’est vrai qu’il est difficile de changer ses habitudes mais quand c’est nécessaire il faut le faire.

    Si Les auteurs de Nagui ont pu écrire ça c’est qu’il y a des personnes qui leur ont donné cette occasion. Le blame est à nous pas aux autres.

    1. Je suis en partie d’accord avec vous. Mais tel que vous avez votre opinion de la question, j’ai la mienne que vous venez de lire. Je voudrais juste attirer votre attention sur le fait que les photos de tête en casserole ayant circulé ont été sorties de leur contexte; ou encore quelques rigolos qui on fait preuve d’une telle créativité ont justement voulu faire preuve d’humour, même s’il est déplacé. Comme je l’ai dit, moi j’ai été au Bénin et j’ai vu que, même s’il y a des gens qui ont des casques de chantier par exemple, un jour ils comprendront qu’il s’agit d’une affaire sérieuse.je voyais un bon départ pour la réforme… Et en revenant à la question de Nagui ou des « auteurs de Nagui », je suis gêné qu’elle intervienne dans un jeu de culture générale ! Nagui a largement les moyens d’éviter cette question, surtout qu’on est pas en situation de pénuerie extrême de questions, non ? Ceux qui, de l’Afrique, ne connaissent rien et qui ont suivi cette émission, il va rester dans leur subconscient qu’en 2014, il y a un peuple quelque part sur cette terre qui vit encore comme au temps des premiers hommes… Je ne veux pas être comptable de ça. Si vous voulez l’être, c’est bien pour vous.

      1. c’est justement là qu’est la question Mr TESSY. imaginez vous en 98 je suivais une émission sur RFI où des jeunes lycéens français témoignaient de leur voyages de colonie de vacances au Cameroon. il y avait une fille qui disait « nous étions surpris de voir des constructions et des villes comme chez nous. nous avions peur d’y aller , nous pensions croiser des lions des serpents et vivre en brousse ». voilà le clichet qu’on renvoie de l’afrique. Figurez- vous que losqu’on veut enseigner l’Afrique au petits blancs c’est avec des manuel de recueil des espèces animales. Sur les média c’est toujours dans le registre des horreurs qu’on nous réserve la quotte part. Donc accepter que Nagui pose la question de la sorte sous prétexte que ce soit nous même qui ayons posté les photos alors que la question ne restitue pas le contexte c’est là toute la problématique. l’impacte de cette émission et son caractère hautement éducatif va graver dans la mémoire de ceux qui ne faisait rien pour se défaire des clichet, de ceux qui ne peuvent pas vérifier la véracité des propos tenus … une nouvelle occasion de se conforter dans leur aberrations. Et puis pour ceux qui pensent que nous devrons nous en prendre qu’à nous je leur dis que l’africain est le seul peuple au monde qui dans son incapacité à avoir une identité et une culture à défendre et préserver s’est laissé malmenés depuis la nuit des temps par d’autres peuples. conséquence c’est d’autres qui parlent en notre nom et déforment notre réalité. A bon entendeur prenons nous au sérieux.

          1. je vous en prie Mr Tessy, nous sommes en gagées dans le même combat: restituer à l’Afrique sa vraie image et la défendre. Merci à vous de nous permettre d’en parler

          2. Djossè, J’apprécie avant tout ton éloquence et te remercie pour avoir levé le coin de voile sur cette affaire de « Casserole sur la tête » au Bénin et précisément en août 2014. Pour ma part, je constate que ces occidentaux continuent d’alimenter les vecteurs de leur propre ignorance et acculturation. je pense que Naguy et/ou ses auteurs n’ont fait qu’apporter la preuve du niveau de culture assez bas qu’ont souvent les occidentaux de l’Afrique. Ils aurait dût mieux faire de formuler la question en permettant aux milliers de téléspectateurs de ne pas se donner à une interprétation erronée de ce qu’ils voulaient exprimer.

      2. tous les peuples au monde à part l’africain ont résisté à l’envahisseur et à ses pensés et aujourd’hui on peut bien apprécier où ils en sont sur la route du développement . A commencé par les Etats Unis, le Canada; l’Australie etc. qui sont des pays de blancs mais ayant subit la colonisation. on pourrait me dire ce n’est pas la même forme mais c’est faut. c’est parce qu’il y a eu une résistance à la mesure de l’invasion qu’ils se sont libéré. Quand on prend les peuples Asiatiques l’histoire parle d’elle même, en Inde par exemple après le départ du colon anglais on a restitué aux villes leurs nom d’avant colonisation et qui ont fait objet de déformation; ils se sont défait du mode de pensée du colon etc etc mais nous qu’avons nous fais? fasciné par la peau blanche nous avons capitulé avant même de comprendre que nous devrions résister et ça s’est payé cash et même jusqu’à nos jours nous en payons le prix avec des questions à la con comme celle de Nagui.

  18. Moi j’aimerais bien l’inviter à une séance de braquage sanglante au Nord. Je parie qu’une telle canaille ne manquera à personne. Ou alors, j’envoie un télégramme à ma grand-mère du village pour qu’elle entreprenne de faire le nécessaire.

  19. Pourquoi vous donnez tord a Nagui? Ici sur internet, précisément sur facebook pensant ridiculisez HOUNDEGNON et a travers lui le chef de l’État, les personnes bien identifiées ont posté leur photos avec une casserole sur la tete. Raison pour laquelle on dit avant de poser un acte, il faut beaup réfléchir

      1. Oh mais la faute ne revient pas qu’aux béninois. Je dirai même que nous sommes des cœurs tendres comparativement à d’autres. Nous au moins, nous les utilisons dans la majorité des cas à des fins burlesques. Alors que d’autres personnes, dans d’autres contextes s’en servent pour commettre des attentats (et je ne parle que de la partie visible de l’iceberg).
        Maintenant en ce qui concerne les béninois, le fait qu’ils se complaisent eux-mêmes dans le vulgaire, le ridicule et la bêtise, n’arrange pas l’opinion que l’on se fait d’eux à l’international.
        Donc, si un peuple me donne l’impression de ne comporter que des abrutis. j’aurai du mal à considérer un homme venant d’un tel peuple comme un érudit.
        Cela va de soi

    1. J’ai effectivement vu les photos de gens avec des casseroles sur la tête sur facebook. Mais ça ne justifie pas le propos de Nagui dans son émission. Mettre les casseroles sur la tête est effectivement pour montrer le ridicule de la décision des autorités : ça s’appelle de l’autodérision et Dieu sait que nous Béninois, sommes champions dans cette forme d’humour. Parce qu’il s’agit bien d’humour ! Nagui par contre dans son émission n’a pas mentionné clairement cela : qu’il s’agit d’humour. La question de ses sources quand il conçoit son émission se pose donc.

      1. Merci cher Edouard pour ce commentaire. Il y a eu des photos enlevées de leur contexte. Les gens ne retiennent que le côté dans lequel ils se complaisent. C’est dommage. Et ça doit nous servir de leçon sur l’utilisation que nous faisons des réseaux sociaux.

        1. J’ai aussi vu des photos du genre. Mais ceux qui le faisaient communiquaient sur une decision de l’autorité c’est un message codé que n’importe qui ne peut comprendre c’est profond. C’est juste une forme de communication avancée que Nagui n’a pas encore eu la chance de connaitre.

        2. Je vous en félicite, vous tous qui avez commenté cette belle preuve d’amour de TESSY pour son pays. Il est tant que nous prouvons aux peaux blancs que nous valons mieux que ce qu’on leur a enseigné depuis leur enfance et qu’ils ont gardé jusqu’à leur vieillesse sans s’informer et sans se cultiver. Ils disent que nous portons des cache sexe à la place du pantalon alors que 80 sur cent d’entre eux se déplacent presque nu à la recherche de quelques rayons solaires. Rayons solaires que l’Afrique dispose à foison.Prions qu’ils aient la chance de nous visiter ici chez nous en Afrique. Il traitent l’Afrique de barbare et c’est vers les barbares qu’ils viennent puiser leurs richesses. Comment est-ce qu’une biche pusse venir se nourir dans la case du lion, n’est-ce pas paradoxal? Ils crient pourtant mondialisation et pensent toujours gardé, dans leur genre de tête, l’Afrique il y a 200ans. N’est-ce pas de la bêtise? Chers frères du panafricanisme, réveillez-vous.

    2. Merci Merlin nous nous ridiculisons pour rien et le pire c’est qu’on oublie que c’est a l’échelle planétaire ne blamons pas Nagui il n’a faire que dire ce qu’il aurait vu

  20. moi je l’ invite aux chutes de AHOHO,KPAKEKPAKE A Zagnanado.Voilà encore des gens d’ une certaine cultures qui se rabaissent en pratiquant encore l’ hyperdiffusionnisme.
    les miens lui montreront qu’on donne gratuitement des oranges,des patates,du poisson et qu’ils ne vivent pas de stress eux.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *