La nudité, une arme féminine explosive ?

J’ai essayé de fouiller dans mes souvenirs. Je cherchais juste une image. Une image d’hommes dénudés pour réclamer un droit. Pour s’indigner. Pour s’insurger. J’ai longtemps cherché dans ma tête sans rien trouver. Mais me disant que ma mémoire peut être assez courte, j’ai aussi fouillé sur Internet. Rien. Je fais le même exercice côté femme. D’ailleurs, rien qu’à voir l’actualité, plus besoin de se torpiller la mémoire, à chercher dans de vains souvenirs. Je me suis rendu compte que la faiblesse physique (à tort ou à raison) que l’on colle aux femmes n’est qu’une question de point de vue. Parce que les femmes, leur force peut être ailleurs. Dans leurs parties intimes dénudées.

Manif_8-marsdeuxDans les pays arabo-musulmans comme l’Egypte, c’est rare de voir les femmes à moitié nues. Je vais plutôt dire qu’il n’y en a pas. La norme, c’est le voile qui serre la tête en descendant dans le cou. Pas de vêtement sans manche et le haut serre jusqu’au poignet. Le pantalon jeans est très usité. Et lorsqu’il y a un espace au pied que les chaussures ne comblent pas, le bas permet de le combler. Avec le hijab, il est juste possible de voir le visage et les mains. La burqa quant à elle couvre intégralement le corps de la femme. Chez d’autres femmes, le niqab laisse juste filtrer l’iris noir pointé sur la conjonctive blanche. En Egypte par exemple, les femmes ne se mettent pas en bikini à la plage. Même pour se baigner, elles se baignent avec leur voile.

Simplement lorsqu’elles s’habillent de façon légère, les femmes ont le don de choquer. Décolleté laissant percevoir le début des rondeurs logées sur la poitrine. Les mini-jupes qui cachent l’essentiel et laissent admirer les longues jambes bien entretenues et brillantes. L’élégance conduit des femmes à se hisser sur des chaussures à talons hauts et pointus qui façonnent leur allure devenant déconcertante. On m’a une fois dit qu’il y a des femmes qui adorent soutenir le regard des hommes par leur frime.

Pour protester, des groupes plus ou moins organisés de femmes utilisent leur corps. Elles se dénudent, montrent leurs parties intimes sur lesquelles sont inscrits des messages. Des messages de dénonciation des abus dont elles sont victimes. Elles espèrent provoquer le choc culturel. Le choc psychologique, notamment chez les hommes qui ne font rien pour changer leur situation. Elles espèrent indisposer par ces images qui vont circuler dans les médias et les réseaux sociaux pour créer le déclic. Elles veulent déranger. Déranger en montrant ce qui leur reste de plus cher lorsque dans le monde, elles sont victimes d’oppression et lésées dans leurs droits. Montrer leur indignation vis-à-vis de la servitude qu’elles subissent. Parce que, osons le dire, les personnes de sexe masculin se sentent les plus libres dans ce monde. Eux, ils ne portent pas le hijab, la burka ou encore moins le niqab. Ils se baladent en bermuda, en tee-shirt, sans s’attirer la foudre. Ils ne subissent pas la charia, ils l’a mettent en pratique contre les femmes. Le mouvement des Femen s’est rendu célèbre par ce mode d’action : montrer ses seins nus avec des messages sur le corps, des affichettes pour se faire entendre. Elles sont arrêtées. Elles sont emprisonnées. Leurs images créent le buzz. Leurs actions aussi. A Paris, à l’occasion de la journée internationale de la femme, sept femmes cette fois-ci entièrement dénudées ont mené une action foudroyante. Parmi ces militantes, on retrouve Amina Sboui, tunisienne, ancienne des Femen et des filles de l’Egypte, de l’Iran. Devant la pyramide du Louvre (un endroit choisi pour donner de la visibilité à leur mouvement), elles s’insurgent contre l’oppression dont les femmes font l’objet dans le monde arabo-musulman en brandissant des drapeaux notamment de l’Egypte, de la Tunisie, de l’Iran…

Lorsque la nudité constitue une arme pour certains mouvements féministes, il faut s’interroger sur l’impact de ces mouvements. Certes, en Europe où ces actions coup de poing se déroulent pour la plupart du temps, il y a des interdits. Mais le risque que courent ces filles est plus important dans les pays musulmans dont elles dénoncent la situation de la femme. Dans l’opinion, les avis des femmes elles-mêmes sont partagés. Certaines ne conçoivent pas ce qui peut amener une femme à montrer à la face du monde ses parties intimes. D’autres supportent volontiers ces actions. Ces mouvements ne connaissent pas encore un véritable impact sur la situation des femmes dénoncée. La réalité c’est que les femmes dans les pays arabo-musulmans sont malheureusement aujourd’hui encore soumises. Cependant, il faut voir dans le risque qu’elles prennent, dans leur envie de braver les interdits, une volonté manifeste de voir enfin s’améliorer la condition des femmes. Celles-ci doivent soutenir ces mouvements qui luttent pour leur cause commune.

The following two tabs change content below.
Djossè TESSY
Béninois, écrivant à mes heures perdues
Djossè TESSY

Derniers articles parDjossè TESSY (voir tous)

7 Commentaires

  1. Merci Faty pour ton commentaire. En effet, c’est en Egypte que je me suis rendu compte que les femmes mettent le voile (en tout cas pour la plupart), par conviction personnelle et culturelle. Et je les trouve belle avec. Mais ce n’est pas que ça que défendent les dames dénudées. Elles parlent également des droits de ces femmes…
    Je ne dis pas forcément que je suis pour à 100%, mais c’est une question où vraiment c’est difficile d’avoir une position tranchée. Parce que même au sein des femmes les positions le sont autant. Merci beaucoup d’être passée pour dire ce que tu penses de cette question de la nudité comme arme.

  2. Se mettre nu n’est pas la meilleure façon de défendre les droits des femmes des pays arabo-musulmans ( comme elles disent) car pour pouvoir défendre quelqu’un il faudrait au minimum la connaitre et la respecter. les femmes de ces zones dont elles parlent se voilent par choix, par culture et par détermination, leurs réalités sont bien différentes de celles de celles qui s’exhibent vêtues de nudité! pffffffffff…

  3. Bon, les dames tout le monde n’est pas capable de faire de beaux discours pour convaincre. Ces femmes qui se dénudent se sont rendues compte qu’il en faut beaucoup plus pour amener les gens à se pencher réellement sur la situation des femmes notamment dans les pays arabo-musulmans (où je pense que les femmes s’habillent mieux). Donc c’est aussi une affaire de conviction puisque après tout c’est pour le même combat. Mais comme je le dis après toutes ces actions, les résulats escompés sont encore discutables puisque rien a vraiment changé. La condition de la femme est restée sans amélioration.

  4. Je ne soutiens pas vraiment ce type d’action mais…. Lorsqu’un homme court torse nu dans la rue, ou que des fans de métal exhibent leurs fesses nues à la télé, ça indiffère ou ça fait marrer, mais le corps nu de la femme est un tabou… Je cherche toujours des endroits ou des hommes vivent leur masculinité intégralement voilés.

  5. En se dénudant, ces femmes entrent dans le mode de fonctionnement de ceux qu’elles combattent, elles confirment les stéréotypes dont on les afflige, elle joue le jeu de leurs oppresseurs. Dans le monde arabe, en Egypte, par exemple, la majorité des femmes sont voilées, pour diverses raisons, alors qu’en France, la majorité sont dévoilés, certaines osent même les minijupes et les décolletés dont tu parles sans trop avoir d’ennuies (suivant les villes, quartiers, dont elles sont issues). Une femme en minijupe n’est pas une pute. Une femme voilée n’est pas une sainte. Elles sont toutes deux des femmes qui ont décidées de vivre leur féminité différemment. Et si je juge ce qu’elles sont en m’arrêtant à leur tenue vestimentaire, je les condamne à demeurer des femmes objets. Je ne vois pas en quoi ces actions coup de poing feront avancer les droits des femmes. Elles ne feront que les maintenir dans ce statt d’objet.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.